Le clonage humain est-il dangereux ?

                   Le clonage humain a été expérimenté mais on ne sait toujours pas si la nouvelle d'un bébé né de clonage est vraie ou non. Donc on ne peut pas vraiment connaître les dangers. Néanmoins les clones animaux ont présentés de graves anomalies: les scientifiques présagent pour ces futurs ou non clones humains de graves complications médicales, en effet ils parlent de complications cardiaques, pulmonaires, hépatiques, anomalies du système immunitaire, obésité, naissance de clones morts nés, ou mort suivant l'accouchement, cancers, ou comme la brebis Dolly de l'arthrite. En effet les scientifiques pensent que certains problèmes de Dolly venaient du fait que son corps présentait des propriétés de l'âge des brebis dont le matériel génétique a été emprunté pour sa procréation. Aussi, le taux d’échec est toujours très élevé pour ce qui est du clonage animal ce qui montre que la technique du clonage n’est pas entièrement maîtrisée il serait donc dangereux de le pratiquer, ce pourrait être traumatisant pour la femme destinée à porter cet enfant car les risques de fausses couches ou autres anomalies seraient eux aussi élevés.

 

 

 


            De plus pour pouvoir cloner un être humain il faudrait un nombre exorbitant d’ovules, cela risquerait de tourner à l’exploitation des femmes en tant que productrices d’ovules et plus en tant que femmes.

Aussi, les scientifiques savent éperdument que si le patrimoine génétique est totalement identique, l’identité psychologique sera différente, car elle n’est pas définie par le génome mais par l’histoire et le vécue de la personne. Le fait que cette réalité soit méconnue par la plupart des Hommes peut engendrer des conséquences graves pour le clone car il peut être rejeté par son entourage et souffrir par la suite de troubles de la personnalité parce qu’il ne possède pas le même caractère que la personne cloné; voici ce qu’en dit Ian Wilmut (celui qui a cloné Dolly): «Nous pouvons tous imaginer, dit-il, ce qui risquerait de se passer si un enfant cloné naissait dans notre foyer. Pensez par exemple aux difficultés qu’il aurait s’il ne répondait pas aux attentes de ses parents — cas fort probable, puisque la personnalité n’est qu’en partie seulement déterminée par le patrimoine génétique». En plus, le clone ne pourra pas grandir en tant que personne mais seulement en tant que clone d’une personne, il vivra seulement dans l’ombre de cette personne, ce qui peut entraîner un gros mal être.

On peut donc dire que oui, le clonage est dangereux pour les raisons suivantes : la méconnaissance des techniques de clonage, les risques pour la santé physiologique et psychique du clone et de la mère porteuse.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×