Les Différentes Techniques du Clonage

  En tout, il existe quatre techniques de clonage différentes.

Clonage par bissection de l’embryon

 

 

  Cette technique consiste à créer de vrai jumeau pour cela :

-         Un ovule est fécondé in vitro et devient un embryon.

-         Puis, après l’embryon est divisé en centaine de cellules.

-         Ensuite, l’embryon issu de cette fécondation in vitro sera coupé en deux parties égales.

-         Et pour finir les deux embryons seront transplantés dans l’utérus de deux mères porteuses.

-         Les deux nouveaux nés seront génétiquement identiques comme les vrais jumeaux.

Certain appelle se clonage « jumelage artificiel ».

 

Clonage par séparation des cellules d’un jeune embryon

 

 

 

Cette autre technique est basée comme la technique précédente :

-         L’embryon est issu d’une fécondation in vitro.

-         Au bout de 2 jours après la fécondation l’embryon est divisé en 2, 4 voir 8 parties.

-         Ensuite les embryons obtenus continuent leur développement.

-         Ils sont transplantés dans les mères porteuses comme par bissection de l’embryon.

-         Les bébés seront tous identiques les uns aux autres.

Cette technique ressemble beaucoup à la bissection de l’embryon sauf que celle-ci peut donner naissance à plusieurs nouveaux nés.

 


Clonage par transfert de noyau d’une cellule embryonnaire

 

 

 

Celle-ci est peut-être plus difficile à réaliser mais elle donne naissance à plus de bébés, pour cela :

-         L’embryon est obtenu par fécondation in vitro.

-         A la phase de morula (c’est-à-dire le troisième jour après la fécondation), on prélève une cellule de l’embryon .On prélève un ovocyte à une mère donneuse.

-         Ensuite on transfère l’information génétique du noyau de la cellule embryonnaire dans l’ovocyte de la mère donneuse qui a d’abord était vidée de son noyau. Ce transfert est effectué grâce à une aiguille de verre ou par électrofusion.

-         Le développement des deux embryons continue et ils sont insérés dans les utérus de deux mères porteuses comme pour les deux autres techniques.

Donc les nouveaux nés sont toujours génétiquement identiques.

Cependant cette technique est plus compliquée que les deux autres, mais celle-ci peut donner naissance à beaucoup plus de clones (entre 8 et 32 si la technique est bien maîtrisé).

 

Clonage par transfert de noyau d’une cellule d’un adulte

 

 

 

 

Le transfert de noyau d’une cellule d’un adulte est basé sur le même principe que le transfert de noyau d’une cellule embryonnaire :

-         Sauf que cette fois-ci on extrait une cellule d’un individu sujet au clonage.

-         Comme pour l’autre technique, on transfère le noyau de cette cellule dans l'ovocyte d’une mère  donneuse où, bien évidemment on énucle (on enlève le noyau) celui-ci, pour cela on pratique une électrofusion.

-         L’embryon poursuit son développement normalement, l’information génétique contenue dans le noyau est celle de l’individu sujet au clonage.

-          Celui-ci est ensuite transmit dans l’utérus d’une mère porteuse.

-         Le bébé naissant sera génétiquement identique à l’adulte.

L’adulte et le bébé sont comme de vrais jumeaux à une exception près, qu’ils ont environs 20 à 30 ans de différence.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site